Le futur des médias : trois tendances à suivre de près

À quoi ressemblera le média de demain ? Avec une information de plus en plus accessible, la qualité du contenu n’a jamais été aussi essentielle pour se démarquer de la concurrence et offrir une véritable expérience au lecteur. Une question qui clôture un cycle de conférences de deux jours au salon La Presse au futur sur le thème « Le futur des médias. Les médias au futur ». À la sortie, le virage semble être pris d’un contenu qualifié et multimodal. Des tendances que l’on observe aussi sur le marché du brand content.

Vers un retour du Premium

« Nous sommes à la fin d’un cycle », explique Frédéric Sitterlé, Directeur développement stratégique du groupe Challenges pour qui la gratuité touche à sa fin. Sur un marché en mutation depuis plusieurs années, la presse traditionnelle ne peut pas être le « cadeau » offert lors de l’achat d’un bien, un supplément qui dévalue l’importance de l’information. Car le combat du contenu se porte aujourd’hui sur la distinction entre l’information qualifiée et non qualifiée, voire fausse. Une tendance qui donne un second souffle au contenu premium. « Nous devons reprendre la main sur l’accès au client final », poursuit Frédéric Sitterlé, notamment par un système d’abonnements et le développement de partenariats stratégiques. Un constat qui fait écho au marché du brand content où la stratégie d’« inbound marketing » s’est largement répandue sur le principe de la création de contenu qualifié et multimodal. Objectif ? Attirer le client à l’entreprise en se positionnant comme référent sur son marché grâce à la diffusion d’un contenu gratuit et percutant auprès d’une audience qualifiée.

Offrir une nouvelle expérience de mobilité grâce au contenu

« En 2022, 100% des voitures seront connectées et 15% seront autonomes. L’avenir de la voiture réside dans l’expérience qu’elle va proposer », explique Sophie Dumas, Directrice des projets transverses auprès de la présidence du groupe Renault, car bientôt on ne choisira plus un moteur, mais le contenu offert dans sa voiture.

« En 2016, un automobiliste parisien a perdu 90 heures dans les embouteillages. Il faut meubler ce temps de façon intelligente. »

Une question au cœur de la nouvelle stratégie du constructeur automobile qui a racheté 40% du capital du groupe Challenges en 2017. Avec une démonstration vidéo de quelques minutes, Sophie Dumas présente la voiture de demain dont l’Intelligence artificielle intégrée permet de découvrir les lieux historiques à proximité, d’écouter la lecture d’articles d’actualité ou de podcasts. Une autre façon de consommer un contenu premium. Pour Challenges, ce partenariat est l’opportunité de recréer un lien direct avec son public : « Il faut se réapproprier les canaux de distribution », affirme Frédéric Sitterlé. Or, « les usages, les habitudes et le comportement du public changent, on ne peut pas rester neutre par rapport à ces évolutions », souligne Eric Scherer, directeur de l’Innovation et des futurs médias du Groupe France Télévisions. La consommation de contenu passe aujourd’hui aussi bien du smartphone à la tablette, sans oublier les classiques, radio et télévision. Une approche multimodale qui bouscule les modes de consommation avec néanmoins une préférence certaine pour le smartphone.

Phone

Le podcast, un média sur le point de se réveiller ?

« Toutes les mobilités sont des moments pour consommer du contenu par la voix », s’enthousiasme Mathieu Gallet qui travaille actuellement au lancement de sa start-up Majelan prévue pour le printemps 2019. L’idée : une plateforme dédiée à l’agrégation et la distribution de podcasts. « Il faut rentabiliser ces moments perdus. » Selon l’entrepreneur, le marché est encore loin d’être arrivé à maturité en France quand 5 millions de personnes consomment du contenu par ce biais alors que le marché US représente 73 millions d’Américains, soit près d’un Américain sur quatre.

« Quand je suis arrivé à Radio France en 2014, 15 millions de nos podcasts étaient téléchargés par mois. En mars dernier, le chiffre a grimpé à 60 millions. »

Un marché en plein boom qui ouvre une nouvelle façon de se différencier auprès du public ciblé. D’ailleurs, le format séduit également le service public : « Nous utilisons déjà le podcast pour certaines émissions mais il s’agit bien d’un outil d’avenir. Un format formidable pour expérimenter, informer et divertir » confirme Eric Scherer. Encore peu développé en B2B, le podcast pourrait également se révéler comme un incontournable du brand content de demain. Un outil à surveiller de près.

 

par Laura Sarfati
À lire aussi
Découvrir

UX design : la bonne mise en scène des contenus

Directeur artistique et UX designer indépendant, Christophe Horoyan a réalisé plusieurs sites en collaboration avec The Editorialist. Il développe ici sa conception de l’User Experience Design (ou UX design), l’alchimie fondamentale d’un site web : une bonne mise en valeur des contenus grâce à une navigation optimisée.
par Laura Sarfati
Découvrir

La tribune de dirigeant, fenêtre sur le thought leadership

Les artistes et les politiques sont nombreux à s’être appropriés ce mode de communication. Mais cet exercice ne leur est pas réservé ! Pour un CEO, un membre du COMEX ou un expert métier, la tribune offre une excellente occasion de se positionner de manière originale sur un sujet d’actualité et d’engager un débat dans la presse ou sur les réseaux …
par Agathe Dubuquoy
Découvrir

Les 10 formats éditoriaux essentiels en B2B

Pour engager le lecteur et doper votre communication B2B, votre stratégie de contenus doit être cohérente sur tous les canaux et inclure les bons formats éditoriaux. Il faut donc penser à jouer la diversité. Pour générer des leads (et même les convertir !), voici notre mini-guide pour s’y retrouver parmi les solutions éditoriales existantes.
par Laura Sarfati
Recevez nos derniers articles par e-mail
haut de page